Alerte aux plantes vertes

Hier avait lieu encore une fois, un évènement super chouette à Bordeaux. Une grande vente de plantes vertes à prix cassés organisée par  » Plantes pour tous « . Ils sont présents dans plusieurs grandes villes de France et organisent des ventes régulièrement. Le concept est simple : 3 prix ( 2,5,10 euros ) et une grande variété de plantes vertes d’intérieur. Certaines vraiment grandes sont à 20 euros. Il y a plein de trucs chouettes, comme des plantes grasses, des petits et grands cactus, des pileas, des yucca, des aloé Vera, des pathos et même des Monstera . Ce samedi j’y suis allée avec les enfants, c’était l’occasion de faire un tour en centre ville de Bordeaux, de prendre le tramway et de faire une petite sortie tous les trois.

Nous n’avons même pas eu besoin de faire la queue, car c’est souvent un événement assez populaire avec de l’attente. Bref, nous avons fait notre petit choix et nous avons trouvé de quoi enjoliver notre appartement. En attendant d’en acquérir d’autres et des plus grandes quand nous emménagerons dans notre maison mi juin. J’espère réussir à les maintenir en vie le plus longtemps possible car je n’ai pas vraiment la main verte et j’ai déjà réussi à faire crever des plantes grasses et un petit cactus, mais là promis je vais faire ultra attention.

Voici donc ci dessous, les petites nouvelles avec leur nom latin quand je l’ai trouvé pour me la péter façon Stephane Marie dans  » Silence ça pousse « .

IMG_20190216_133628.jpg
Svenata dehonda et Markusa dehonda en arrière plan ^^
FB_IMG_1550423639075
Alors là aidez moi je n’ai pas son nom
FB_IMG_1550423624979
Un Dracaena marginata, choisie par Markus

 

dav

mde
une succulente, choisie par Sven
Publicités

Envies de Green # 2

La suite de mon premier article, consacrée à mes envies de plantes et de végétal. Cette fois ci, coté déco. J’ai envie de plein de choses, à la fois en intérieur comme en extérieur. J’ai hâte de pouvoir à nouveau racheter une maison et avoir un jardin et une petite terrasse pour passer du temps dehors. Cette fois ci , ce sera un petit jardin et tant mieux, on n’en sera pas esclaves. Reste à trouver la maison mais c’est pour dans quelques mois.

Alors une fois n’est pas coutume, sur Pinterest il y a vraiment plein de chouettes idées déco. Certaines ne sont pas adaptées en raison des petites mains baladeuses et de leurs envies de tester leur force d’enfants en bas âge. Mais je m’adapterai.

 

eta
Cette petite échelle ( quand mes enfants seront plus grands et ne voudront plus monter dessus )
ficus-lyrata
Une méga plante super grande 

 

cact.jpg
Utiliser un panier comme cache pot 

 

lola
Méga collection de cactus colorés chez Lola Tilitches https://www.facebook.com/LolaTiliches/

Dernières semaines à Moutic

Ce week end,  leur papa est rentré après un mois de déplacement professionnel. Un mois qu’il était à Paris et qu’il n’était pas rentré. Son absence se faisait de plus en plus sentir et je me suis vraiment dit que je ne pourrai pas être femme de marin ou de militaire. Les enfants étaient surexcités de le retrouver. Beaucoup d’émotions, de jolis moments et de bonheur passés en mode top chrono car il a déjà du repartir dimanche soir. Les fins d’année sont synonymes de rush et de grosse charge de travail pour lui. Quand on est indépendant on prend le travail quand il tombe car on ne sait jamais de quoi seront fait les mois suivant. Et en fait, c’est 4 mois intenses pour 8 mois plus relâche par la suite.

Du coup, nous n’avons pas fait grand chose si ce n’est profiter du bonheur d’être ensemble. L’été indien s’est enfin installé. Évoquer des projets futurs avec plaisir et rêves.  Ce sont également nos dernières semaines dans cette maison et cette campagne girondine. Ensuite, retour à la ville avec joie, appréhension, inquiétude, soulagement et stress. Rien que ça … Je culpabilise de leur enlever tout cet immense jardin que nous avons. De leur changer encore une fois leurs repères, surtout pour Sven qui aura vécu dans de nombreuses maisons. Markus lui n’a connu que celle ci et va vivre son premier déménagement. Mais il est temps de partir car maintenant on subit vraiment plus qu’autre chose cette distance avec la ville. Ne nous reste plus qu’à trouver une location en périphérie de Bordeaux et c’est carrément chaud tellement il y a peu d’annonces en ce moment …

Quelques clichés réalisés samedi avec l’APN réflexe de Hugo.

IMG_7454.JPG
Mon Svenou
IMG_7459.JPG
Markussito’
IMG_7481.JPG
Et les feuilles
IMG_7490.JPG
Passion Bâtons
IMG_7500.JPG
Creuser encore et toujours
IMG_7506.JPG
Quand on fait semblant de jouer à la bataille de Splatoon
IMG_7529.JPG
19 mois d’allaitement maternel
IMG_7538.JPG
Heyyyy regarde
IMG_7543.JPG
Petit garçon sur le muret
IMG_7548.JPG
Eux

Point Mode Kids # 1

J’ai découvert il y a peu, une jolie marque de vêtements pour enfants. Complètement inconnue en France, c’est une marque Hollandaise qui travaille les matériaux naturels comme le Lin, le coton ou la laine bouillie. C’est simple, sans chichis et de bonne facture. Je craque complètement sur l’ensemble de la collection et ça s’appelle Kleine Schobbejak. Je voudrai tout acheter sur le site tellement c’est joli. Et je me demande si je ne vais pas me laisser tenter par quelque chose pour mes fils.

manteau ocre.jpg
manteau D’automne Ocre
manteau rouge.jpg
Manteau de petit chaperon rouge
gilet sans manches.jpg
petit gilet chaud 
chapeau.jpg
Joli bonnet de petit lutin
chapeau terracota.jpg
version Terracota

 

robe lin.jpg
La jolie petite robe
futal.jpg
Pantalon confort
salopette.jpg
Jolie Combi

Healthy, Omni- Flexi : comment nous modifions au fur et à mesure notre alimentation

J’aime manger c’est une évidence. J’aime les bons produits et j’aime cuisiner. Je veux aussi faire attention à ma santé et à celle de ma famille. Parce que je sais que la prévention primaire est tellement importante. On peut clairement éviter l’apparition de pathologies chroniques comme les maladies cardio vasculaires, le diabète non insulino dépendant ( type 2 ) , l’hypertension artérielle ou encore les cancers. Bien manger n’est pas un bouclier magique mais il permet de limiter la casse voire de l’empêcher de s’installe et encore plus lorsque c’est associé à la pratique d’une activité sportive. Quand je suis au travail, lorsque je lis les dossiers des patients et que je vois leurs nombreux antécédents médico-chirurgicaux, dès que je vois  » HTA / DNID / Dyslipidémie / Cardiopathies  » j’ai tout de suite en tête une image du patient qui s’avère réelle quand je vais à son chevet. A savoir des patients en surpoids, avec un excédent de graisse abdominale et en mauvaise santé. Je n’ai rien contre le surpoids, et je ne fais pas du tout l’apologie de la minceur. On peut avoir quelques kilos en plus et être tonique et en pleine forme. Nous sommes ce que nous mangeons. Hier en faisant mes courses, j’ai halluciné sur le contenu du caddie devant moi. Il était rempli à rabord de produits industriels transformés, gorgés de sel, sucre, gras et additifs. Des lasagnes déjà cuites, des crèmes desserts, des biscuits à gogo, des boissons sucrées, des viennoiseries en grande quantité et de la charcuterie. Juste un kilo de bananes rien d’autres comme fruits et légumes. Je me demande comment l’on peut encore de nos jours, malgré l’information et les scandales sanitaires, continuer de mal s’alimenter aveuglément ?

IMG_1323

Les changements mis en place :

Au sein de notre foyer, nous avons complètement réduit la viande à trois fois par semaine environ. Nous avançons tranquillement vers une autre façon de consommer et de s’alimenter. Nous achetons à 80% des produits bruts, et de plus en plus, complets, bio, de saison et non raffinés. Contrairement à ce que l’on peut penser, ce n’est pas forcément plus cher. En favorisant l’achat auprès des producteurs ( sur les marchés par exemple ou via une AMAP ) on peut se procurer des produits frais et de qualité et qui n’ont pas fait des jours de voyage en camion réfrigéré. Je trouve très régulièrement à la biocoop, des cagettes de fruits et légumes moches et déclassés à juste 5 euros. Il suffit juste d’éplucher les cotés un peu moches ou abîmés et bien souvent d’en faire une soupe / compote ou purée et ni vu ni connu. En prime, c’est bio et bon et pas cher ! Nous continuons de manger des produits laitiers car nous n’avons pas d’intolérance et nous aimons ça. Idem pour le gluten. La cuisine végétarienne et vegan m’attire de plus en plus parce qu’elle offre des possibilités inouïes et riches de créativité. J’aime toujours pour autant, un bon magret saignant avec des frites qui sortent de la friteuse et non du four. Et je constate qu’en se faisant plaisir régulièrement avec des produits de qualité mais pas tous les jours non plus, tout en réajustant le repas d’après, mes kilos de grossesse sont tous partis et 5 de bonus en plus.

Les découvertes de nouveaux aliments :

Nous consommons de plus en plus de graines, de fruits secs et de produits végétaux. Par exemple, les amandes en cas de petit creux sont un parfait en-cas. Avec quelques raisins secs c’est super aussi et mon grand garçon adore ça ( enfin lui il préfère les noix de cajou que l’on choisit en vrac ou à lidl dans la version  » non salées  » ). Les laits végétaux que l’on trouve de plus en plus facilement, soit en biocoop , soit en GSM sont aussi délicieux.  Et leur liste est variée : lait d’amandes ( j’ai halluciné lors de nos vacances à NYC parce que c’est un produit très répandu là bas et qui a toute sa place dans le rayon frais à coté des gallons de lait de vache ) , lait de riz, lait d’avoine, lait d’épeautre et noisettes ou encore le plus connu de tous les néophytes : le lait de soja. Nous avons même appris à faire le lait d’amandes tout seul et rien de plus simple. Je pourrai vous en reparler si ça vous intéresse.  Parmi les nouveautés que nous consommons, il y a les purées d’oléagineux. En fait, ce sont des pâtes à tartiner à base d’oléagineux ( les noix, les amandes, les cajou, les noisettes)  qui servent à de nombreuses utilités : tartines, dilutions pour laits végétaux ou sauce, remplacement du beurre, pâtisserie. C’est excellent et je n’ai jamais autant aimé le beurre de cacahuètes que maintenant. Je trouve que celui de la marque Rapunzel est top même s’il n’est pas aussi bon que celui que j’ai acheté à NYC. Les diverses graines aussi que nous pouvons ajouter aux préparations comme les graines de courge ou de tournesol dans les salade, les graines de lin , les graines de Chia pour réaliser des porridges.

IMG_0383.JPG
Retour de la Biocoop : plein de purées d’oléagineux, de BON tofu ( parce que oui ça peut être très bon lorsque c’est lacto fermenté ), des yaourts de soja ( idem ) et du vrac.

Plus de fruits et légumes : 5 par jour ou presque

Nous consommons de plus en plus de fruits et légumes c’est une évidence. En favorisant la cuisson vapeur pour préserver le goût et les nutriments. Une idée reçue qui est enfin en train de changer concerne l’avocat qui a longtemps été jugé comme trop gras et trop riche. En fait, il est blindé de bons éléments et de bon gras. Nous adorons ça, c’est même le premier fruit que Markus a goûté quand il a commencé à se diversifier. Nous en consommons facilement 3 par semaine. D’ailleurs j’ai lu il y a quelques mois un article dans Courrier International qui m’a fait un peu culpabiliser sur l’augmentation de la demande d’avocats. Tout comme les bananes que l’on consomme très régulièrement. Longtemps incriminées d’être trop sucrées, elles sont néanmoins riches en potassium et en sucres lents idéal pour bien démarrer la journée si on les consomme au petit déjeuner ou avant / après un effort sportif. Ou finalement à n’importe quel moment de la journée c’est si bon.

cookies h.jpg
Sur Pinterest, plein d’idées Healthy 🙂

Cependant, nous ressentons cependant le besoin d’un bon gros repas bien FAT : un tour chez l’ami Ronald ou alors au camion pizzas du coin le vendredi soir c’est essentiel. Par moments, je sens bien que mon homme a du mal avec tout ça même s’il est pleinement convaincu de l’importance du bien manger. C’est un épicurien et moi aussi, mais lui encore plus. Il est de ceux qui savourent les plaisirs de la vie tous tels qu’ils sont. Il a toujours connu les cuisines abondantes et la grande cuisine de son père qui était un passionné de cuisine . Je le comprends parfaitement. Moi aussi j’adore vraiment la cuisine traditionnelle française, même si c’est trop riche et trop sucré parfois. Je pense qu’en fait l’essentiel est de garder un certain équilibre et de faire comme on peut avec ses possibilités  et ses désirs. C’est une question de choix de vie.

Image en tête d’article :  « Nearby Grocery Store  »  / Negozio Alimentari vicino casa –

Art by Abigail L. Dela Cruz aka Hyamei Blog/Website