Ce week end,  leur papa est rentré après un mois de déplacement professionnel. Un mois qu’il était à Paris et qu’il n’était pas rentré. Son absence se faisait de plus en plus sentir et je me suis vraiment dit que je ne pourrai pas être femme de marin ou de militaire. Les enfants étaient surexcités de le retrouver. Beaucoup d’émotions, de jolis moments et de bonheur passés en mode top chrono car il a déjà du repartir dimanche soir. Les fins d’année sont synonymes de rush et de grosse charge de travail pour lui. Quand on est indépendant on prend le travail quand il tombe car on ne sait jamais de quoi seront fait les mois suivant. Et en fait, c’est 4 mois intenses pour 8 mois plus relâche par la suite.

Du coup, nous n’avons pas fait grand chose si ce n’est profiter du bonheur d’être ensemble. L’été indien s’est enfin installé. Évoquer des projets futurs avec plaisir et rêves.  Ce sont également nos dernières semaines dans cette maison et cette campagne girondine. Ensuite, retour à la ville avec joie, appréhension, inquiétude, soulagement et stress. Rien que ça … Je culpabilise de leur enlever tout cet immense jardin que nous avons. De leur changer encore une fois leurs repères, surtout pour Sven qui aura vécu dans de nombreuses maisons. Markus lui n’a connu que celle ci et va vivre son premier déménagement. Mais il est temps de partir car maintenant on subit vraiment plus qu’autre chose cette distance avec la ville. Ne nous reste plus qu’à trouver une location en périphérie de Bordeaux et c’est carrément chaud tellement il y a peu d’annonces en ce moment …

Quelques clichés réalisés samedi avec l’APN réflexe de Hugo.

IMG_7454.JPG
Mon Svenou
IMG_7459.JPG
Markussito’
IMG_7481.JPG
Et les feuilles
IMG_7490.JPG
Passion Bâtons
IMG_7500.JPG
Creuser encore et toujours
IMG_7506.JPG
Quand on fait semblant de jouer à la bataille de Splatoon
IMG_7529.JPG
19 mois d’allaitement maternel
IMG_7538.JPG
Heyyyy regarde
IMG_7543.JPG
Petit garçon sur le muret
IMG_7548.JPG
Eux
Publicités