Le mois de mai aura été plein de bonnes surprises et dans l’ensemble plutôt agréable. Nous avons vadrouillé entre la Bretagne, le Bassin d’Arcachon et les alentours . La météo a été dans l’ensemble, plus que favorable pour les premières baignades dans différents plans d’eau : les petits lacs de Bordeaux Lac, des Dagueys à Libourne et le bassin d’Arcachon à la plage du Claouey. Il aura même fait très très chaud, c’est assez précoce disons le.  Et nous avons commencé les premiers repas dehors, c’est très agréable. Pendant le mois de mai, nous avons enchaîné les visites de notre maison mais sans proposition d’achat. Cela fait trois mois que nous avons commencé, c’est peu mais lorsqu’on a un projet derrière c’est toujours trop long comme ressenti. Pendant le mois de mai je n’ai pas du tout couru parce que ça a été mon mois en Mum Solo. Heureusement je vais à nouveau pouvoir enfiler mes baskets en juin car Hugo revient. Au cours de ce mois de mai, nous avons eu la visite de mon frère qui est parti samedi dernier après 2 semaines à la maison. Il sera resté au total 14 jours et les petits tout comme lui ont rempli les réservoirs affectifs. C’est tellement agréable de voir leurs relations tonton-neveux se construire et s’enrichir au fil des jours. Une véritable proximité et des liens d’amour déjà très forts. Pour mon aîné Sven, c’était déjà bien ancré mais pour Markus, vu les 565 km qui nous séparent j’appréhendais ( car mon frère est aussi venu pour me filer un coup de main en gardant les mômes lorsque je partais travailler la nuit ) et au final, c’est comme si ils ne s’étaient jamais quitté et Markus lui a montré qu’il se souvenait bien de son tonton.  Le mois de mai c’est aussi celui ou j’ai appris une nouvelle qui m’a beaucoup attristée. Elle ne me concerne pas personnellement mais quelqu’un de mon entourage très proche et vraiment j’ai eu les boules. J’espère que la vie saura sourire à nouveau à ces personnes là dans un futur proche. Pendant le mois de mai nous avons installé un petit potager en carré pour faire des plantations avec les enfants et découvrir comment ça pousse. On a fait des semis de carottes, radis , courgettes et haricots verts. Je doutais de nos capacités de jardinier mais au final, nos espoirs ont été comblés. Les radis sont vite sortis de terre, les carottes sont en fanes, les courgettes sont au stade de pieds très vigoureux tout comme les haricots verts. Vraiment je suis bluffée. Et enfin le pied de tomate cerise à quadruplé de volume en hauteur / largeur avec déjà plein de petites tomates qui ne demandent qu’à mûrir.

 

IMG_2521 (1).JPG
Ballade en Bretagne
Le carré potager à peine installé et hop les petites mains veulent toucher la terre
Le rosier qui s’épanouit tout seul au printemps
Leur complicité au fil des jours, des semaines, des mois
En allant à la plage du Grand Crohot
Au Grand Crohot, une belle plage de l’Atlantique. Il faisait beau mais c’était une matinée très venteuse
plage du Claouey, village du Cap Ferret.
 » Maman, regarde, on joue avec les nouilles de la mer « 
Plage du Claouey, Cap Ferret.
Avec tonton Antoine, à la petite plage de Bordeaux Lac
Et le retour des petites tartines printanières : huile d’olive, tomates, champignons et mozzarella / basilic

 

Voilà pour ce joli mois de mai. Maintenant on a attaqué juin, qui j’espère nous apportera comme bonne nouvelle, une offre d’achat pour la maison qu’on puisse passer à l’étape suivante : le retour en ville à Mérignac.

 

Publicités