Et voilà ça fait 5 mois que je suis passée du côté obscur de la force. Jamais avant je n’aurai imaginé aimer courir et m’y tenir. Les tours de stade au collège m’ont dégoûtée de la course à pied pendant longtemps comme une part immense d’entre nous. Mais bon.Tout à commencé cet été avec les derniers petits kilos de grossesse que je voulais voir s’envoler définitivement et en délester deux en bonus. J’avais envie d’un sport gratuit, sans horaires à cause des petits à gérer et accessible en localité vu que je vis à la campagne. A force de voir les gazelles courir et taper des selfie post running sur Instagram et autres réseaux sociaux, et de lire sur leurs visages et leurs corps combien ça leur faisait du bien … Et bien cela m’a donné envie aussi en mode gros mouton, ou grosse brebis. Au choix. Sauf que je n’ai jamais vraiment aimé courir et je ne savais pas comment m’y prendre. Après avoir échangé avec une amie qui vivait la même transition, j’ai débuté par du fractionné : 5 minutes de courses et 1 minute de marche puis 5 minutes de course et 1 minute de marche. Trois fois de suite. 3 fois par semaine. J’étais littéralement au bout de ma vie, dans la Team Rouge Fluo. Rien que ça. J’ai couru en fractionné pendant presque un mois et j’ai ensuite arrêté de fractionner pour commencer à courir sans m’arrêter. Je me suis inscrite directe à une course pour me fixer un objectif physique et mental. C’était les 6 km pour le Ruban Rose à Bordeaux . J’ai trouvé ça hyper stimulant et vraiment facteur de ma progression. J’ai installé aussi très vite l’application gratuite Nike Run club histoire de pouvoir enregistrer les kilomètres parcourus, les minutes et même les calories brûlées ( ça motive vraiment bien ^^ ). Et rapidement j’ai vu les effets positifs de la reprise du sport : plus tonique, les kilos qui s’envolent et un meilleur moral. Parce que ça contribue aussi au bien être de prendre soin de soi et de faire du sport. On en a peu conscience quand on est inactif mais oui, il y a de réels effets positifs quand on se bouge et maintenant je peux affirmer que j’aime courir. Je ne cherche pas la performance, je ne vise pas les marathons ni les semi ni les grosses courses. Je ne cherche pas la compétition, juste le plaisir de sortir m’aérer et de me maintenir en forme d’autant plus que je reprends en février le travail après 18 mois d’arrêt lié aux congé maternité et parental. Je cours maintenant entre 3 et 5 kilomètres par sortie, c’est pas énorme mais ça me suffit. Soit 30 minutes à 40 minutes. Et j’ai même reçu à Noel plein de supers trucs pour courir : de nouvelles baskets comme sur la photo, un bas pour continuer de courir quand il fait froid, un petit coupe vent et des teeshirts techniques. Et même un brassard pour poser mon téléphone … Merci père Noel 🙂

 

Et vous ? vous courrez ? si  oui , vous courrez après quoi ?

 

 

Publicités